• Golconde

     

    Golconde

    Golconde

     

    Je me suis fait un Picasso, je me le suis payé. Ne nous méprenons pas, je l'ai refait mais pas acheté, d'ailleurs il n'était pas à vendre et je n'aurais pas eu les moyens.

     En fait au départ j'avais ce visage de J... (J comme Jacqueline) avec ces yeux pour abîme. Ils m'ont rappelé les vers d'Aragon sur les yeux d'Elsa. On connaît bien le début :

     

    Tes yeux sont si profonds qu'en me penchant pour boire
    J'ai vu tous les soleils y venir se mirer

     

    J'ai donc refait le Picasso avec des yeux, puisqu'il y a plus à voir dans les yeux d'une belle que dans un tableau de Picasso (je sais, ça se discute). Je n'en suis pas peu fier, même si mon œuvre ne vaut rien (disons qu'elle n'a pas de prix) et qu'elle ne sera jamais exposée (sauf ici,ce jour) Je me suis fait plaisir, c'est déjà pas si mal et ce plaisir peut separtager.

     

     Je reviens à Aragon, c'est presque à la fin du poème :

     Tes yeux sont mon Pérou ma Golconde mes Indes

     Jamais entendu parler de la Golconde, les sonorités me renvoyaient plutôt à Léonard de Vinci

     et ça jonglait dans mon cerveau : sur une mappemonde immonde, où retrouver l'aronde blonde Cunégonde (ou peut-être Radegonde) d'un tiers-monde ou d'un demi-monde, sans savoir si elle est gironde ou pudibonde, la vagabonde ? Ah oui, ô joie, Joconde !

     

    « La Joconde nous regarde de droite à gauche. Mais ne serait-elle pas peinte de gauche à droite, à la façon dont l’ambidextre Léonard écrit ? » Vous trouverez la réponse sur https://journal.alinareyes.net/2019/03/06/la-joconde-anatomie-dune-joie/ à vrai dire je ne suis pas allé plus loin que la question.

     

     

     Non, il me fallait un regard de face, mais Pablo est capable de jumeler le face et le profil. Fallait refaire, j'ai donc refait. Pardon Pablo.

     

    Pour la Golconde, cherchez pas : « Golconde est une ville en ruines, ancienne capitale du royaume de Golkonda (1364-1512), située dans l'État indien du Télangana. » merci Wikipedia.

     

    Mais pourquoi, du Pérou aux Indes, faut-il rêver de cités en ruines et en plus y voyager sans frais dans les yeux de l'aimée ? C'est vrai, de toute façon, vous n'avez pas le choix, si vous voulez voyager en restant chez vous, trouvez-vous de beaux yeux.

     

    16/04/2020