• Parchemin

     

    Parchemin

    De virtutibus et vitiis - Alcuin - livre manuscrit sur parchemin en écriture caroline - bibliothèque humaniste de Sélesta

           

    Si cheminer c'est faire du chemin et souvent lentement et en se fatiguant, parcheminer ce n'est pas parcourir lentement un livre ; mais on peut se parcheminer par un bel été en cheminant sans se couvrir et cheminer allègrement et sans risques en explorant un parchemin. On peut même y trouver le bon chemin entre vices et vertus. C'était le projet d'Alcuin au 8° siècle. Alcuin est anglais et parle latin (aujourd'hui les latins parlent plutôt anglais, misère !). Il conseille Charlemagne, il se baigne avec lui, il chevauche avec lui tout en lui proposant de se faire couronner empereur d'Occident, il « dispute » avec lui et avec les grands clercs de ce temps. Il participe aux conciles et se bat contre l'adoptianisme (je l'ignorais totalement, mais on se demandait alors si Jésus n'était pas le fils adoptif de Dieu. Voilà une question que je m'étais jamais posée) il dirige la superbe école palatine d'Aix la Chapelle, c'est non seulement un savant, mais aussi un poète. Et son poète préféré c'est Horace à qui l'on doit le fameux « Carpe diem » « cueille le jour sans te soucier du lendemain. ». Horace, capable de dire dans la même épître : Il n'y a d'heureux au monde que les gens mariés. » et « Rien de mieux que la vie du célibataire ! ».

     

     

    C'est à Horace aussi qu'on doit "verba volant, scripta manent". Les paroles s'envolent, les écrits restent. Prévert disait le contraire tout en écrivant « Paroles ». Aujourd'hui, on se contente souvent de saisir les paroles au vol et on tague les murs. Faut faire du buzz : un bruit parasite.

     

     

    De la « peau de Pergame » avec une reliure du XV°siècle en cuir sur bois. Ce livre est visible à la bibliothèque humaniste de Sélestat magnifiquement restaurée et mise en valeur. Sur cet « endroit marécageux » émerge des lieux de prestige. Il faut au lotus les pieds dans la boue pour s'épanouir en majesté. Nos candidats aux élections nous promettent les fleurs, en attendant on a plutôt l'impression de patauger dans la boue. Aujourd'hui, j'écris, demain je crie.

     

    Parchemin

    De la reliure, mon bon monsieur ! si, si, ça s'ouvre...

    op.94     23/06/2020