• Dernières baies vues

    Merci Robert pour les découvertes des saveurs et senteurs.

    Dernières baies vues

    Ça se passait hier au pic de la hutte des monts Valin. Dans les Vosges, on connait LA myrtille, ici ce sont des baies. Et il y en a de toutes les couleurs, des noires, des rouges sucrées ou amères, des jaunes, des ambrées, de délicieuses blanches au goût légèrement anisé et surtout des bleues, « bleuets ». Il faut une initiation pour les différencier et découvrir leur univers. Il y en a de toxiques (au premier plan) d’autres avec couronne ou collerette ou nombril. Mais les meilleures ce sont les airelles gazonnates « vaccinium cespitosum ».

     

    Dernières baies vues

    Il faut se mettre à quatre pattes pour aller les dénicher sous les plantes voisines qui leur servent de protection et de cachette. En mettre un petite poignée dans la bouche, les croquer, mâcher, écraser sous les dents, les presser sous la langue et soudain le palais est en fête, un feu d’artifice de fraicheur, une apothéose de saveurs, un corbeille de salade de fruits avec des poires fines, des pommes sucrées, du raisin ensoleillé et de la banane pour lier le tout

    Dernières baies vues

     

    Je ne savais pas qu’on pouvait déguster des Viornes, et j’ai enfin goûté la salsepareille qui fait le bonheur des marmites de stroumps. Pourtant elle n'est pas bleue, à croire qu'ils ont aussi cuisiné ces baies toxiques qui elles sont bien bleues..

     

     

    Dernières baies vues

     

     

    Dernières baies vues


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :